Réalisation des nouveaux jardins permanents, les « jardins en mouvement ».

La Saline royale accueille depuis le mois de mars les écoles en charge de la réalisation des nouveaux jardins permanents, en lien avec l’équipe jardins.
Ces jardins se basent sur l’idée du jardin en mouvement du célèbre paysagiste Gilles Clément. Ils seront répartis en 4 triptyques dont le centre d’intérêt est le végétal sous ses différents aspects : la graine, le sol, la vie, l’adaptation, la photosynthèse, la collaboration… Ils présenteront un intérêt à chaque saison et seront donc visitables toute l’année.

Partons à la rencontre des réalisations de quelques établissements.

  • L’école nationale d’osiériculture et de vannerie de Fayl Billot (52)

Les étudiants travaillent notamment sur des abris fraîcheur à côté de La Table des Jardins, le restaurant de la Saline royale. Nos visiteurs pourront, par temps chaud, s’y réfugier, protégés par la végétation, et profiter d’une pause bien méritée durant leur visite.

  • Le lycée agricole de Valdoie (90)

Jardin « L’épine protectrice » : Les excroissances, les feuilles, les ronces, les rosiers et le cheminement en métal Corten, très géométrique, rappelleront les épines, thème central de ce jardin. Chaque espèce d’épineux joue un rôle important dans la protection des petits arbres qui commencent à grandir à leurs côtés.

Jardin « La Dormance » : Jardin idéal pour faire une pause durant une visite de la Saline, les visiteurs y découvriront des dômes confectionnés par des étudiants vanniers, surplombés d’une structure végétale qui vous apportera ombre et fraicheur. A côté, de nouveaux filets seront ajoutés à la structure existante pour profiter d’un instant de calme sous de magnifiques noyers et catalpas.

  • Le lycée de Montmorot (39)

Jardin « Le Cercle des cryptogrames »  : Ce jardin abrite des arbres morts au sol qui se dégradent lentement, des brumisateurs apportant de la fraîcheur aux visiteurs mais surtout aux fougères appelées « cryptogrames ». Les visiteurs y trouveront également des mares où des libellules ont élu domicile. Tout comme les fougères, elles existaient déjà il y a 300 millions d’années. Une ronde de peupliers délimite ce jardin, tandis que l’entrée se fait le long de troncs au sol sur lesquels poussent des champignons.

  • La MFR des Fins (25)

Jardin « Les pieds sur terre » : Jardin sur le thème du recyclage, les visiteurs découvriront un chemin pieds nus pour sentir les matériaux utilisés : de la terre cuite, du métal, du bois, de l’argile expansée, etc.
Toujours présente dans ce jardin, La Kerterre, un habitat nature fait de chaux, de chanvre et de sable dessinée par Luc Schuiten et la mare existant depuis 4 ans qui a développé un véritable écosystème.

  • LIME Bonlieu de Dole (39)

Jardin « Jardin du Temps » : Jardin sur le thème de la couleur du ciel, un miroir d’eau sera au centre d’une structure en acier utilisée dans le dernier Festivals des Jardins de la Saline royale. Les visiteurs trouveront dans ce jardin un camaïeu de bleu évoquant le ciel, un Cyanomètre permettant d’apprécier la couleur du ciel. Le bleu sera également présent par les espèces de plantes choisies.

  • Le lycée agricole de Quetigny (21)

Jardin « Grainothèque » : Ce jardin à l’ambiance luxuriante par son écrin de Bambous, de palmiers et de bananiers, accueillera de nombreuses variétés de graines semées dans différents carrés, délimités grâce à des traverses paysagères en chêne. Ces graines se disperseront au fil du temps et les plantes se mélangeront entre elles, ce qui donne un côté expérimental à ce jardin.

Témoignage d’une étudiante : Emilie, BTS aménagement paysager au lycée agricole de Quetigny (21)

Peux-tu te présenter en quelques mots ?
« Je m’appelle Emilie, j’ai 19 ans. J’ai fait un BAC S (scientifique) et maintenant je suis en BTS aménagement paysager au lycée de Quetigny. »

Quelle est ta mission en ce moment à la Saline royale ?
« Nous sommes en train de réaliser un jardin qui est la « Grainothèque ». Nous installons des traverses paysagères qui formeront des bacs dans lesquels seront installées les différentes graines du jardin. Nous sommes à la Saline royale pendant une semaine. »

Quel est ton projet professionnel ?
« J’aimerais devenir conceptrice ou chargée d’affaires en entreprise. »

Penses-tu que cette expérience à la Saline est bénéfique pour toi et dans quelle mesure l’est-elle ? « Le BTS ne se déroule pas en apprentissage donc venir à la Saline royale pendant une semaine nous permet d’être sur le terrain, d’apprendre plusieurs techniques et d’être en situation. C’est une très belle expérience. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s