Une semaine de plantes sauvages comestibles

L’automne, une saison déprimante ? Pour qui sait ouvrir l’œil, la nature enchante encore le regard des petits comme des plus grands et souffle un peu après la chaleur de cet été. Des couleurs flamboyantes parent les ramures de nos compagnons les arbres tandis que les folles herbes, gorgées de rosée, scintillent de tous feux sous les rayons du soleil levant. Ragaillardies par cette humidité encore agréable, les plantes sauvages de la Saline en tapissent joyeusement les pelouses et agrémentent le quotidien des employés avertis. Découvrez ici un petit échantillon des plantes qui se dorent encore au soleil et que vous trouverez facilement chez vous, même en ville !

Lundi

Une soupe aromatisée au lierre terrestre (à retrouver dans le Jardin Habitat nature)

Fiche d’identité : Glemocha hederacea, famille des lamiacées
Habitat : lieux frais, coupes forestières, prairies, commun à très commun
Caractéristiques :herbacée vivace à tige rampante ; floraison avril-juillet
Composition : contient des vitamines (un peu de vitamine C)
Idée : aromatisez votre soupe de quelques feuilles de lierre terrestre, par exemple une soupe de saison au poireau, carotte, oignon et topinambours (qui peuvent remplacer des pommes de terre). Ou parsemez-en votre salade !

Mardi

Une tisane d’achillée pour mesdames (à retrouver dans la pelouse du bâtiment des Commis)

Fiche d’identité : Achilea millefolium, famille des astéracées
Habitat : prairies, pelouses, ourlets préforestiers, landes, friches, bermes de route
Caractéristiques : herbacée vivace à tige sillonnée, floraison juin-octobre
Composition : l’huile essentielle contient du limonène, thuyone, du chamazulène et les capitules du potassium ; elle permet de lutter contre les troubles digestifs et féminins, s’emploie pour les rhumes…
Idée : Faites-vous une infusion revigorante d’achillée (vendue notamment en magasins biologiques).

Mercredi

Une crème au sedum (à retrouver dans le Jardin Populus Circus)

Fiche d’identité : Sedum rupestre, famille des crassulacées
Habitat : rochers, rocailles
Caractéristiques : herbacée vivace à rhizome développé, floraison juin-août
Composition : acides organiques, flavonoïdes et tanin.
Idée : cueillies encore jeunes, les feuilles exsudent un liquide semblable au gel d’aloé vera que vous pouvez directement appliquer sur la peau ou incorporer à un soin cosmétique maison. 
A noter : Les jeunes pousses peuvent aussi se manger en salade, elles sont acidulées et rafraîchissantes.

Jeudi

Délice au serpolet (à retrouver dans les pelouses centrales, devant la berne ouest)

Fiche d’identité : Thymus Serpyllum, famille des lamiacées
Habitat : potager, bordure, rocaille, couvre-sol, pot et jardinière, originaire du bassin méditerranéen
Caractéristiques : vivace arbustive, floraison juin-juillet
Composition/propriétés : tonique, stimulant, antispasmodique, il fluidifie aussi les sécrétions des bronches, bon pour les asthmatiques.
Idée : préparez une purée de potimarron ou buternut en le/la faisant cuire avec quelques brins de serpolet. Ajouter un peu de fromage frais, du sel, des amandes et noisettes grillées du poivre pour les amateurs et dégustez !

Vendredi

Une touche de concombre (à retrouver dans les pelouses centrales, devant la berne ouest)

Fiche d’identité : Poterium sanguisorba, famille des rosacées
Habitat : pelouses, surtout sur terrain calcaire
Caractéristiques : herbacée vivace par un rhizome à tiges anguleuses, floraison avril-août
Composition : un peu de vitamine C, d’huile essentielle et de tanin
Idée : réputée avoir un goût de concombre, elle agrémente les salades et peut être mise à infuser dans du vinaigre

Dimanche

Une poêlée au plantain (à retrouver vers l’abri pique-nique)

Fiche d’identité : Plantago lanceolata, famille des plantaginacées
Habitat : pelouses et prairies
Caractéristiques : herbacée vivace sans tige, floraison mai-novembre
Composition : sels minéraux et vitamines pour les feuilles, mannitol et sorbitol
Idée : faites une poêlée de légumes en y ajoutant des feuilles de plantain. Les feuilles âgées sont à faire cuire, mais les jeunes pousses peuvent se manger en salade. Cela apporte une note de champignon.

Samedi

Une écharpe en fil d’ortie (à retrouver dans le Jardin Habitat nature)

Fiche d’identité : Urtica dioica, famille des urticacées
Habitat : plante nitrophile, milieux un peu frais, souvent au voisinage des habitations, des décombres..
Caractéristiques : herbacée vivace à rhizome traçant, floraison juillet-septembre
Composition : très riche en protéines (40% du poids sec au maximum), présence de vitamine C et provitamine A, nombreux sels minéraux, chlorophylle
Le saviez-vous ? Les fibres d’orties sont utilisées depuis très longtemps et dans le monde entier pour confectionner du tissu. Au Népal, des châles et étoles sont fabriqués à partir d’ortie, de même que les sacs, les vestes ou encore les sangles de portage car les fibres d’ortie sont isolantes et très résistantes. C’est aussi elles qui ont habillé la grande armée de Napoléon en 1812.  La plante peut en outre servir pour réaliser des teintures vertes permanentes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s