Le tressage d’osier vivant avec le CFPPA de Fayl Billot

Vannerie Saline-bottes d'osierComme chaque année, les vanniers du CFPPA de Fayl Billot œuvrent avec dextérité dans les jardins de la Saline. Quoi de mieux pour découvrir et apprendre que de participer aux créations ?

 44 ! C’est Le nombre de mains qui plantent, plient, tressent et mettent en forme les brins d’osier qui forment déjà quelques structures phares du festival des jardins 2018.

Vannerie Saline-mains osier

Les mains de Fabienne s’affèrent sur le tressage de ce qui formera les pétales d’un lotus.

Dans le jardin du Lotus, une immense fleur en osier trônera au centre de la parcelle, les pétales sont d’ors et déjà entre de bonnes mains.

Vannerie Saline-à la chaine

Heureusement que le soleil s’invite généreusement pour la réalisation de ce travail fastidieux.

Le thème du festival des jardins se prêtent parfaitement à l’art de la vannerie, les cités de Luc Schuiten seront sans aucun doutes très végétales !

 

Vannerie Saline-Vertigo-2

Ici une tour en osier qui nécessite un échafaudage pour sa construction.

Les vanniers ont assemblés et tressés 200 perchettes de saule de 6m de hauteur et plus de 250 brins d’osier vert Purpurea pour donner leur belle dimension aux tours du jardin Vertigo.

Vannerie Saline-Vertigo

Un groupe d’apprenants donne forme aux tours au jardin Vertigo.

Divers outils aident les vanniers à contraindre l’osier vivant qui permettent par exemple la réalisation de cette couchette en osier qui sera installée dans le jardin La chambre verte.

Vannerie Saline-outils

Serpette, sécateur, pinçon, pince sont autant de petits outils indispensables pour dompter la matière vivante qui ne se laisse pas contraindre si facilement.

Claire et Léa, chargées de médiation à la Saline pour la saison, ont profité de la présence des vanniers pour apprendre quelques bases qu’elles transmettront aux enfants lors d’ateliers proposés à la Saline.

Vannerie Saline-a deux

Réalisation d’un cercle, l’apprentissage commence par les bases.

Installation des brins d’osier pour la construction d’un énième dôme sur la parcelle qui accueille le jardin Les émergents.

 

Vannerie Saline-nouveau dôme

Corinne, Dominique et Sylvie façonnent le cercle d’un dôme.

En moins d’une semaine, une dizaine de dôme en osier sont sortis de terre sur la jardin Les émergents.

Vannerie Saline-Les émergents

Des centaines de brins d’osier vert Purpurea et Fragilis ont été tressés pour former les dômes.

Les vanniers reviendront d’ici peu à la Saline pour une deuxième semaine de tressage, l’occasion cette fois d’aborder la technique avec plus de précision et d’enrichir notre vocabulaire avec les mots propres au métier.

Un grand merci à toute cette formidable équipe ainsi que Jean-Pierre et Jean-Claude pour leur accueil chaleureux et leurs conseils.

Texte et photos : Audrey Cognet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s