Les jours raccourcissent et les feuilles s’épanouissent !

Il y a quelques semaines, nous vous faisions découvrir les fleurs qui s’épanouissaient dans les jardins, cette semaine, focus sur les différents feuillages !

Douces, velues, coriaces, brillantes, simples ou composées, triangles, ovales, acuminées, cordées, lobées, dentelées…des dizaines de mots servent à décrire les feuilles ! Ouvrons les yeux sur leurs différentes couleurs et formes.

Dans le jardin introductif d’Hergé et Tintin, les minuscules lentilles d’eau flottent dans les bassins tandis que le feuillage vif et découpé de l’heuchère se mêle aux feuilles bicolores des Schefflera et de l’Imperata cylindrica.

Les plantes méditerranéennes du jardin de Rastapopoulos telles que le thym et la lavande sont caractérisées par des feuilles épaisses, résistantes à la chaleur. Dans la jungle abritant l’entrepôt du malfrat, un bananier rouge nous salue par sa teinte atypique au milieu de quelques euphorbes characias.

Dans le jardin du Professeur Tournesol, les feuilles des rosiers, brillantes et dentées, nous rappellent le piquant de leurs tiges. Le tableau est adouci par les longues feuilles du miscanthus, et celles tubulaires des carex.

L’ambiance forestière du jardin d’Alcazar abrite des plantes supportant l’ombre. Découvrez les imposantes feuilles découpées de l’aralia, ainsi que le saule crevette et son feuillage panaché, la capucine et les hostas qui nous présentent des feuillages bicolores.

L’achillée millefeuille porte bien son nom au jardin de Tchang. Les couleurs métalliques du carex bronze contrastent avec le vert pomme de l’amélanchier. Attention au mahonia : qui s’y frotte, s’y pique !

Sur le terrain de jeu du farceur Abdallah, soyez séduits par la teinte des ipomées batata pourpres ainsi que leur forme cordée. Le soleil pénètre les feuilles du laurier rose. Si vous souhaitez vous en cacher, profitez de l’ombre fournie par les feuilles en éventail des palmiers.

La cantatrice extravagante Bianca Castafiore nous invite à contempler son jardin, où le pourpre du ricin et de l’ophiopogon se mêle au vert pomme de la menthe. Observez la découpe des feuilles de cosmos !

Montez à bord de la Licorne du capitaine Haddock et profitez de la vue pour contempler l’aspect froissé de l’alaucasia, la découpe en doigts de gant des feuilles du figuier, ainsi que les pointes bicolores du yucca. Avez-vous remarqué les tapis de sédum au pied de la palissade ?

Les massifs de bambous transforment le jardin des Dupondt en véritable labyrinthe. Mélange de formes parmi les plantes grimpantes, la douceur du haricot d’Espagne se mêlant au mordant du houblon.

Votre voyage se termine au temple de Rascar Capac. Profitez une dernière fois des jeux de lumière sur les feuilles boursouflées de la côte de bette, d’un dernier regard sur les fougères langue de cerf. Les étoiles des lupins termineront d’en avoir plein les yeux.

Pendant votre promenade, vous aurez peut-être remarqué les feuilles duveteuses de l’épiaire de Byzance dite oreille d’ours, les étranges petits ilex autour des latrines rappelant le buis, ainsi que les feuilles tubuleuses de la ciboulette dans le potager.

Profitez du festival des jardins et des végétaux qui s’épanouissent jusqu’au 22 octobre 2017 où se tiendra la 2ème édition de la foire aux plantes lors de la journée de clôture du festival des jardins.

Rédaction et photos : Olympe Eihnorn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s