Le choix du jury

Projets jardins.jpg

Le 28 novembre, le jury des élèves des écoles nationales supérieures du paysage s’est tenu à la Saline en la présence de 15 personnes (paysagistes, enseignants, horticulteur, vice-président de l’UNEP*, responsables de la Saline Royale ainsi que le représentant des éditions Moulinsard) afin de discuter des projets reçus, suite à l’appel à projets lancé en août.

Le programme était chargé en ce début d’après-midi : bilan de l’édition précédente, rappel des enjeux et des nouveautés du prochain festival dont le thème Hergé et Tintin côté jardin inspire dès lors de nombreux étudiants des écoles nationales et régionales. Aussi les 26 établissements participants à la réalisation vont se voir attribuer 10 parcelles (5 conçues par des classes de BTS Aménagements paysagers et 5 par les étudiants ayant répondu à l’appel à projet) tandis que 4 jardins pérennes verront le jour, afin de donner aux visiteurs le plaisir de voir des jardins tout au long de l’année mais aussi de permettre à la faune de s’y plaire et de s’y installer. Ainsi donc 9 projets d’étudiants en écoles du paysage ont envoyé leurs plans des quatre coins de la France (Angers, Blois, Genève, Paris, Versailles, Bordeaux, Lille) afin de les soumettre aux décisions du jury. Composé de plusieurs corps de métiers, le jury, hétéroclite mais pas divisé, a pu délibérer autour de cette petite dizaine de jardins, chacun éclairant les projets à travers son prisme de savoirs et de savoir-faire. Choix des végétaux, adéquation du projet avec le choix du personnage des Aventures de Tintin, cheminements, structures… Rien n’est laissé au hasard. Parmi ces projets, foisonnant tous d’idées originales voire audacieuses, un tiers a été retenu. Leurs concepteurs, étudiants ou diplômés seront amenés à venir à la Saline dès le mois de mars pour y jouer le rôle de maîtres d’œuvre sur le terrain, avec des écoles régionales, une expérience très appréciée des uns comme des autres. La vertu pédagogique et même didactique est ainsi présente dans l’esprit du festival avant même que la période de réalisation n’ait commencé puisque les jeunes se prêtent au jeu de l’appel à projet, comme ils auront sans doute à le faire dans leur parcours professionnel.

Nous avons en tous cas grand hâte de voir les élèves et les jeunes diplômés œuvrer de concert à la Saline, pour créer, nous n’en doutons pas, de très beaux jardins une année encore.  Que l’aventure commence !

* UNEP : Union Nationale des Entreprises du Paysage

Rédaction : Elsa Fonteny

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s