De la faune ? En veux-tu en voilà !

azurédescytises.jpg

Azuré des cytises

Cette année, de mars à juillet, Marianne Soto, étudiante à Besançon en licence professionnelle Métiers du diagnostic, de la gestion et de la protection des milieux naturels, a effectué son stage à la Saline Royale.

 

Papillonesque.jpg

Marianne Soto lors d’un comptage d’espèces à la Saline durant son stage.

Dans l’enceinte de ce site particulier tant pour son patrimoine culturel que naturel, et bénéficiant des cadres du Refuge de la Ligue pour la Protection des Oiseaux et du réseau des Espaces Naturels Sensibles, Marianne a pu mener une évaluation de la biodiversité spécifique de la Saline, axant notamment son étude sur la question des moyen à mettre en place pour y améliorer encore la biodiversité. Pour mener à bien cette mission, elle a dû effectuer une évaluation spécifique du site et de sa valeur patrimoniale ainsi qu’une estimation de sa diversité écologique, toutes données confondues. Cela a impliqué la mise en place d’inventaires naturalistes, c’est-à-dire des listes exhaustives d’espèces considérées comme un patrimoine naturel vivant, afin d’en faciliter la gestion. Aussi, ces inventaires ont été réalisés pour trois groupes particuliers : l’Avifaune (les oiseaux), les Rhopalocères (les papillons dits « de jour ») et les Amphibiens (les grenouilles, les crapauds, les tritons et les salamandres notamment). Ce choix a été fait en fonction des suivis précédents (réalisés par les responsables du Refuge LPO) et des indicateurs de qualité des milieux. Marianne Soto a effectué des prospections tout au long de son stage selon des méthodes d’inventaires précises, afin de recenser les espèces présentes sur le site.

chevêchedathéna.jpg

Chevêche d’Athéna

Ainsi, au terme de sa rigoureuse étude, Marianne a pu recenser 70 espèces sur l’ensemble du site de la Saline, dont 8 espèces patrimoniales. Le terme espèce patrimoniale désigne l’ensemble des espèces protégées, menacées, rares ou ayant un intérêt scientifique voire symbolique. A la Saline Royale, Marianne a listé la Chevêche d’Athéna, classée EN (en danger) par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature Franche-Comté et bénéficie d’un Plan d’Action National et Régional. Nichant dans les bâtiments de la Saline, deux couples se partagent le territoire et ses ressources. Du côté des Rhopalocères, l’azuré des cytises est classé NT (quasi-menacé) et sa présence est permise par la fauche tardive qui lui permet d’effectuer son cycle. Enfin, pour les Amphibiens, ce sont les corridors écologiques à l’arrière de l’enceinte de la Saline qui permettent au crapaud calamite (classé EN) d’atteindre sans encombre la petite mare de la prairie et y pondre.

crapaudcalamite.jpg

Crapaud calamite

En comparant les résultats de ses inventaires avec les précédentes études pour le Refuge LPO et l’Espace Naturel Sensible et avec les atlas nationaux et régionaux pour comparaison avec les populations environnantes, Marianne a pu mettre en lumières 16 nouvelles espèces pour l’Avifaune, 17 pour les Rhopalocères et 3 pour les Amphibiens. Des résultats qui prouvent  le bien fondé et l’efficacité des nouvelles pratiques mises en œuvre à la Saline pour préserver la biodiversité, et qui encouragent aussi à continuer dans cette voie, pour aller encore plus loin dans la démarche environnementale.

tableauméthodeinventaire.jpg

Différentes méthodes d’inventaires selon les groupes.

On ne peut donc que féliciter Marianne pour cette très belle étude et pour l’obtention de sa Licence, avec mention Bien. Nous lui souhaitons de tout cœur une excellente continuation dans ses projets environnementaux !

Rédaction : Elsa Fonteny

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s