Découverte d’une nouvelle planète dans les jardins !

DSC_0900Du 17 au 20 mai, l’un des jardins de la Saline Royale s’est vu colonisé par un étrange et invasif champignon rose.

C’est la classe des 1ère année du Brevet de Technicien Supérieur en Aménagement Paysager de Quetigny à Dijon qui est venue travailler pour leur jardin Kepler-425b, inspiré d’un tome de la série bande-dessinée Antares signée par Léo, auteur et illustrateur, évoquant la mystérieuse propagation d’un champignon toxique et rose sur une planète. L’appel à projet, lancé en septembre a immédiatement séduit la classe, et pour trente-deux élèves, huit projets ont vu le jour. Au final, c’est le jardin de Martial, Axel, Charline et Lucie qui a retenu l’attention du jury, composé de Denis Duquet, d’une architecte ainsi que de plusieurs de leurs professeurs devant lequel ils ont soutenu leur jardin. Le concept était de faire ressortir concrètement l’ambiance insolite de la bande-dessinée, avec un parti-pris végétal visant à être le moins classique et le plus frappant possible, matérialisant une forêt aussi rose que sauvage.

DSC_0903Toute la classe est donc arrivée en bus ce lundi matin, parée pour leur premier projet de cette envergure. Sur le terrain, Martial et Axel ont été désignés comme chefs de chantier et supervisent le déroulement des travaux, la formation des groupes et des ateliers, la mise en place de solutions techniques pour les détails demandant à être modifiés. C’est pour eux une expérience des plus concrètes et formatrices, s’inscrivant directement dans les enjeux du BTS visant à exercer la position de cadre de chantier. Bien sûr, ce n’est pas de tout repos et il faut faire preuve de souplesse et d’esprit pratique vis-à-vis des aléas, climatiques notamment, à l’instar des trombes d’eau tombées la veille de leur dernier jour. L’avancée du jardin avait donc été un peu ralentie, une partie de la classe a dû se retrancher à l’abri dans l’atelier pour peindre en rose champignons, cannes de Provence et autres victimes de l’épidémie fongique. Mais pour endiguer la prise de retard, l’équipe des seconde année de BTS a été appelée en renfort, gonflant les effectifs avec leurs quinze personnes supplémentaires. Le coup de main est précieux et a permis une très nette évolution en peu de temps, témoignant d’une grande motivation et de la volonté d’achever le travail commencé, de la part de tous les élèves. De plus, ils ont su recycler bon nombre de matériaux et de structures préexistantes, après des fouilles consciencieuses dans l’atelier, donnant naissance à de nouvelles idées chez les uns et les autres, ce qui transforme le projet initial en une création purement collective, enrichie de part et d’autre par chacun.

Ainsi, le jardin Kepler 425b, du nom d’une exo-planète habitable découverte récemment, nous emmène dans un monde rose et inhospitalier, entre science-fiction et réalité écologique, invitant les visiteurs, s’ils l’osent, à partir eux aussi à l’aventure.DSC_0899

 

Une réflexion sur “Découverte d’une nouvelle planète dans les jardins !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s