L’artiste Tiene Vanly transforme le bois flotté en oeuvre d’art

DSC_0037.JPGLors de la semaine du 3 au 6 mai, la Saline Royale a eu le plaisir d’accueillir une nouvelle fois l’artiste contemporain Vanly Tiene dont les créations en bois flotté ponctuent le Festival des Jardins pour la deuxième année.

Né en Côte d’Ivoire, Vanly a étudié l’art dès le lycée où il aborde la discipline de façon à la fois théorique et surtout pratique. Son baccalauréat en poche, il poursuit avec quatre années à l’Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle à Cocody, une commune d’Abidjan. C’est ensuite en 2004 qu’il vient en France et obtient une maîtrise en peinture. Puis, tout récemment il reçoit son Master 2 en art aux Beaux-Arts de Besançon. Poussé par la curiosité devant les créations gigantesques en bois flotté d’Evian-les-Bains, en Haute-Savoie, il décide d’y faire son stage afin de découvrir le travail de cette matière. En effet, l’hiver venu, la ville devient la scène de l’étonnant spectacle du Fabuleux Village des Flottins dont la légende fantastique perdure à travers de gigantesques structures en bois flotté. C’est donc dans ce contexte de manifestation culturelle, à mi-chemin entre l’art de rue (orchestrée par le Théâtre de la Toupine), et l’art contemporain que Vanly Tiene fait ses premières armes. Le stage aurait dû durer six semaines… Il y restera six mois, tombé amoureux de la ville, de son festival et de cette nouvelle matière. Il prend alors goût aux matériaux de récupération : ce qui lui plaît c’est de donner une nouvelle vie à la matière, de transformer ce qu’on pourrait voir comme des détritus, et d’en faire des objets à la fois utiles et agréables. Et c’est un peu la Nature qui détermine le travail à faire. Il faut trouver les endroits où les flots et les vents charrient le bois, puis trier les trouvailles, sélectionner les formes, les textures, les couleurs. Puis, c’est encore à la spontanéité naturelle de guider la main de l’artiste : les courbes mènent à la structure préalablement esquissée et non l’inverse. Il n’est en effet pas question d’exiger de la matière qu’elle se moule à la création : elle doit se suffire pour mieux figurer l’idée.

DSC_0033Cette année, Vanly réalisera pour le festival des jardins une tonnelle pour Bettelgueuz ou l’imagination fertile, un dragon, gardien de La Vallée de Troy et troisième hydre de sa carrière, après un pour Evian-les-Bains et celui de la Citadelle de Besançon. Il matérialisera également un crâne, pour le jardin Au Détour des Mondes. Participant aussi pour la deuxième fois à l’évènement artistique Back to the Trees, en lien avec l’école des Beaux-Arts de Besançon, il confirme sa collaboration avec la Saline Royale, devenue l’incontournable de sa saison estivale, avant de retourner pour six mois à ses œuvres colossales d’hiver, en Suisse. En outre, Vanly a tout récemment participé au tournage d’un épisode d’une série France 3 -réalisé par Jean-Marc Rudnicki et diffusé le 21mai- : Meurtres sur le Lac Léman, à la fois en tant que figurant mais aussi, et bien entendu, comme créateur de l’accessoire phare de l’épisode : une sirène en bois flotté portant un cadavre contre son sein, pièce maîtresse de l’intrigue. C’est donc une autre façon de mettre en scène ses créations, de les faire vivre à travers une histoire et des images, à la façon des flottins, entourés de légendes et de mises en scènes. Le bois flotté comme matière à sculpter devient un potentiel de vie : témoin d’une vie d’arbre, de la vie des artistes : celui qui l’a créée  et ceux qui le font exister à travers le sixième art. Avec tous ces projets (dont celui d’une exposition personnelle en 2017), on ne peut que souhaiter à cet artiste contemporain de continuer à entretenir le rêve, l’émerveillement chez tous ceux qui admirent ses créations, où qu’elles soient.EF-Chargey-Vanly.JPG

Retrouvez l’ensemble des jardins de l’édition 2016 ici

Rédaction et photographies : Elsa Fonteny

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s